Quels Prêts Garantis par l’Etat dans l’Oise ?

Accueil > Nos articles > Quels Prêts Garantis par l’Etat dans l’Oise ?

Une aide financière de l’Etat pour les entreprises du tourisme dans l’Oise : zoom sur le PGE

Face au contexte de crise sanitaire et son impact sur l’activité économique française, le gouvernement a mis en place le Prêt Garanti par l’État (PGE) afin de soutenir les entreprises les plus fragilisées. Dans l’Oise, plusieurs secteurs économiques ont pu bénéficier de ce soutien et notamment les professionnels du tourisme particulièrement impactés dans leur activité.

Le Prêt Garanti par l’Etat, c’est quoi ?

Le PGE peut faire l’objet d’une demande par une entreprise auprès de son établissement bancaire. L’objectif de cette mesure est de soutenir la trésorerie des entreprises (commerçant, artisan, association…) les plus impactées en proposant une garantie de l’État couvrant 70 à 90% du prêt souscrit d’un montant pouvant représenter 3 fois le chiffre d’affaires.

Plus d’infos : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F35201

L’économie de l’Oise bénéficiaire des PGE

Dans l’Oise, 639 entreprises du tourisme ont bénéficié du PGE depuis son lancement fin mars pour un montant de plus de 45 millions d’euros alloué à l’économie touristique du département.

Ce sont les secteurs de l’« Hébergement et restauration » et des « Arts, spectacles et activités récréatives »* comprenant entre-autres la gestion des musées, des jardins botaniques, l’activité des parcs d’attraction et parcs à thème, qui sont identifiés ici comme représentatifs de l’économie du tourisme de l’Oise. En effet, 75% des emplois touristiques du département dépendent de ces 2 secteurs.

Au total, 4 694 prêts ont été accordés à des entreprises oisiennes tous secteurs d’activité confondus, ce qui représente plus de 760 millions d’euros.

Ainsi, sur l’ensemble des prêts accordés, 14% soutiennent les professionnels du tourisme. Plus précisément, 11% des prêts ont été accordés à des professionnels de l’hébergement et de la restauration. Il s’agit du 3e secteur d’activité bénéficiaire dans le département en nombre de prêts accordés et le 8e en montant total garanti (€).

*Nomenclature NAF

Nombre de Prêts Garantis par l’Etat accordés dans l’Oise
selon le secteur d’activité

nombre-prets-garantis-etat-pge-dans-oise

Répartition des PGE accordés aux entreprises de l’Oise
par secteur et selon le montant total des prêts alloués

repartition-pge-accordes-aux-entreprises-de-oise-tourisme

Clé de lecture : 4,5% du montant total des PGE attribués dans l’Oise bénéficie au secteur d’activité « Hébergement et restauration ».

L’économie touristique de l’Oise bénéficie de 10% du montant total des PGE accordés aux professionnels du tourisme dans la région Hauts-de-France qui comptabilise 5 700 prêts garantis pour un total de 431 millions d’euros.

Comparatif régional des PGE attribués aux entreprises du tourisme par département selon le montant total des prêts (millions d’€)

comparatif-regional-pge-attribues-entreprise-tourisme-par-departement

Réaction de Pierre Rozès, Président de l’Union des Métiers de l’Industrie de l’Hôtellerie (UMIH) de l’Oise

« Le tourisme, pour survivre, s’est imposé les contraintes sanitaires les plus draconiennes pour garantir, sans faille, la sécurité sanitaire de ses clients et de ses collaborateurs. Pour respecter ces protocoles, des investissements, des consommables, des procédures ont profondément modifié nos usages et le PGE a répondu à ce besoin en trésorerie pour redémarrer l’activité.

Souvent les plus fragiles, non aguerris à ces démarches administratives, malgré une volonté de simplification, n’ont pu en bénéficier. D’autres se sont inquiétés des conditions de remboursement (elles viennent juste d’être publiées). 

Avec une activité moindre et même sinistrée pour les hôtels, des coûts supplémentaires, les craintes resurgissent sur une nouvelle baisse de fréquentation, malgré un renforcement de nos protocoles. Le niveau de rentabilité non encore atteint, la trésorerie n’a pas été reconstituée. 

Par ces motifs, afin de ne pas être dans l’obligation de recourir à l’ajustement de la variable des salariés, il est impératif, à ce jour :

  • De prolonger le PGE après le 31 décembre 2020.
  • De maintenir l’activité partielle à son taux maximal de remboursement, jusqu’en mars 2021. »

    Pierre Rozès, Président de l’UMIH de l’Oise.

L’importance du secteur touristique dans le département

Le tourisme dans l’Oise c’est près de 11 800 emplois répartis entre 19 sous-secteurs caractéristiques (Restauration traditionnelle, restauration rapide, hôtels et assimilés, activités des parcs d’attractions et parcs à thème…).

L’activité touristique représente 6,4% de l’ensemble des emplois du département ce qui en fait un moteur d’attractivité pour le territoire. Il est important de pouvoir pointer les risques pour cette économie, c’est pourquoi Oise Tourisme s’engage à dresser le bilan des chiffres clés du secteur dès 2021 et évaluer l’impact de la crise sanitaire sur l’activité.

Oise Tourisme engagée pour soutenir les acteurs du tourisme

Une pro-activité continue auprès de la presse nationale et belge

Avec nos deux agences de presse France et Belgique, nous sommes restés mobilisés auprès des journalistes durant toute la période du confinement et au sortir. Les retombées presse radio et web ont été majoritaires, mais il y a eu également de très beaux papiers dans des magazines à forte audience :

Maxi Cuisine (parution en avril 2020 – audience : 1 864 000 lecteurs)
Version Fémina (parution en août 2020 – audience : 6 024 000 lecteurs)

article-presse-oise-tourisme-laetitia-dessaint

La Destination Oise répond aux attentes des clientèles aujourd’hui, et donc, des journalistes ! La recherche de la nature, des grands espaces, des balades en forêt… la tendance du slow-tourisme et des activités nouvelles comme la sylvothérapie. L’objectif est de continuer à pousser nos offres répondant à ces critères.

J’AIME L’OISE, une campagne de communication pour booster l’image du département

Le Conseil départemental de l’Oise a lancé le 2 juin 2020, une campagne de communication pour soutenir les commerçants, producteurs, artisans, entreprises et le secteur touristique !

Dans ce cadre, Oise Tourisme a sorti un nouveau site web d’inspiration, à destination du grand public :

www.jaime.oise.fr

site-jaime-oise-tourisme

De bons résultats via la plateforme Week-End Esprit Hauts-de-France

  • Les chiffres sont en hausse malgré les mois de confinement. Les mois de juin et juillet ont été très bons, avec une augmentation du chiffre d’affaires de 4% dans l’Oise et de 14% en Hauts-de-France, par rapport à 2019.
  • L’Oise a réalisé 955 ventes de séjours entre janvier et fin juillet 2020, soit un chiffre d’affaires de 204 394€.
  • L’Oise a vendu 3 séjours de moins qu’en 2019 à la même période mais le chiffre d’affaires lui a augmenté de 7 985€.

Participation au plan de relance du CRT Hauts-de-France

Le Comité Régional du Tourisme des Hauts-de-France a mis en place un plan de relance dans le but de mettre en valeur les territoires touristiques de la région et inciter les français à la découvrir ou la redécouvrir.

Ainsi, une série 42 vidéos immersives ont été réalisées (ou en cours de production) totalisant plus de 12 millions de vues. Ce plan de relance mobilise 56 Offices de Tourisme, 34 territoires et est soutenu par les Agences de développement touristique dont Oise Tourisme.

Vidéos à visionner sur : https://www.explore-hautsdefrance.fr/mini-site/0/nPDAO/

Sources de l’article :
. Données relatives aux prêts garantis par l’Etat dans le cadre de l’épidémie de COVID-19. Consultable sur : data.gouv.fr (données au 11/09/20)
. Étude sur le poids économique du tourisme dans l’Oise et les profils visiteurs, Oise Tourisme, 2019

Celine-beaudoux-oisetourisme
Céline BAUDOUX

Chargée de l’Observatoire du Tourisme et d'Etudes

Tél. : 03 64 60 60 21

newsletter

Abonnez-vous
à notre newsletter

Les missions de l'Agence :

  • Accompagner les professionnels du tourisme de l'Oise, en activité ou en devenir, tout au long de leur projet et sur tous les pans. De la conception d'une offre jusqu'à sa mise en marché, en passant par le volet marketing et numérique.
  • Travailler sur la notoriété et l'image de l'Oise, pour augmenter la fréquentation et la consommation touristique. Cela passe par des actions ciblées de promotion et de communication, comme l'accueil d'influenceurs, de distributeurs ou encore l'animation de réseaux sociaux.